La FAO et Haïti soulignent la nécessité d’investissements agricoles accrus dans l’île

L’objectif, a expliqué M. da Silva, est «de rendre les Haïtiens, plus particulièrement les agriculteurs, plus résistants au changement climatique et autres défis. Mais il n’y a qu’une seule façon d’y parvenir: l’investissement», a-t-il souligné. «Si nous n’investissons pas aujourd’hui, nous en paierons le prix demain.»

La FAO et le gouvernement haïtien espèrent obtenir, au cours des 12 prochains mois, 74 millions de dollars pour la réhabilitation du secteur agricole au lendemain du passage, coup sur coup, de l’ouragan Sandy et de la tempête tropicale Isaac, et de la sécheresse qui a sévi plus tôt cette année. La succession de trois phénomènes climatiques extrêmes a causé des dommages à l’agriculture et à la pêche, estimés à 254 millions de dollars. Depuis le mois d’octobre, deux millions d’Haïtiens souffrent d’insécurité alimentaire et de malnutrition.

«Nous avons beaucoup souffert, mais les choses sont en train de changer», a affirmé le Président Martelly, en invitant les investisseurs potentiels et les experts à aller voir ‘la nouvelle Haïti’. Aucun pays n’a jamais pu se libérer de la pauvreté à travers la charité, a-t-il dit. Les investissements sont essentiels en Haïti, un pays où les possibilités abondent à la fois dans l’agriculture et dans d’autres secteurs, comme

...

La suite...

....

Lien source - http://www.un.org/apps/newsFr/rss/rss_news_americas.asp -

- Catégorie - ONU - Asie - Pacifique

Vous aimerez aussi...

Translate »