Brésil : le HCR salue la réouverture de la frontière aux personnes fuyant le Venezuela

Dimanche, un juge fédéral de l’État brésilien de Roraima (nord du pays), frontalier du Venezuela, a décidé de suspendre l’admission des Vénézuéliens au Brésil et de fermer la frontière. La décision de ce  juge a été annulée lundi soir par la Cour suprême du pays.

« Le gouvernement brésilien a, jusqu’à présent, assuré l’accès à son territoire aux réfugiés et aux migrants vénézuéliens ayant besoin de protection et leur a donné accès à des droits et services de base », a rappelé William Spinder, le porte-parole de l’agence onusienne, lors d’un point de presse mardi à Genève.

« Le HCR a aidé le gouvernement à maintenir les frontières ouvertes et à permettre aux gens d’entrer dans le pays afin de trouver un endroit sûr pour recommencer leur vie », a ajouté M. Spindler.

Une équipe du HCR est restée à Pacaraima, une municipalité de l’Etat de Roraima, frontalière du Venezuela et a continué à suivre la situation lors de la brève fermeture lundi. « Ils ont signalé qu’environ 210 Vénézuéliens n’étaient pas en mesure de finaliser les procédures d’immigration, mais n’ont pas été expulsés. Aucune répression n’a eu lieu », a précisé le porte-parole de l’agence.

Depuis le début de l’année 2017, plus de 52.000 Vénézuéliens sont arrivés au Brésil. Les

...

La suite...

....

Lien source - http://www.un.org/apps/newsFr/rss/rss_news_americas.asp -

- Catégorie - ONU - Asie - Pacifique

Vous aimerez aussi...

Translate »