Aux Etats-Unis, les personnes handicapées mentales sont plus fortement exposées aux violences sexuelles

C’est une enquête glaçante que la radio publique américaine NPR a publiée, lundi 8 janvier. Selon des statistiques inédites du ministère de la justice des Etats-Unis, les personnes souffrant d’un handicap mental sont proportionnellement plus souvent victimes de violences sexuelles que le reste de la population américaine.

Des données institutionnelles non publiées et obtenues par NPR, établies entre 2011 et 2015, montrent que les personnes, hommes comme femmes, souffrant d’un handicap mental sont sept fois plus susceptibles d’avoir subi un viol ou une agression sexuelle (4,4 personnes sur 1 000) que le reste de la population (0,6 personne sur 1 000).

L’écart est encore plus grand quand on prend en compte le facteur du sexe : les femmes souffrant d’un tel handicap sont douze fois plus susceptibles d’avoir subi des violences sexuelles (7,3 personnes sur 1 000).

Ces statistiques portent, cependant, sur la population américaine âgée de 12 ans et plus, excluant donc une partie des crimes pédophiles.

Par ailleurs, les individus hospitalisés dans des centres psychiatriques, ou vivant dans des établissements spécialisés privés, ne sont pas inclus dans les données du ministère de la justice. Dans ces établissements, les patientes risquent pourtant

...

La suite...

....

Lien source - http://rss.lemonde.fr/c/205/f/3052/index.rss -

- Catégorie - iNTERNATIONALE - Le Monde.fr

Vous aimerez aussi...

Translate »